Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2 articles avec noyelles sur mer

NOYELLES SUR MER: le cimetière chinois de Nolette

Publié le

Le cimetière chinois de Nolette  ( le plus grand de France et d'Europe)est situé sur la commune de Noyelles sur Mer , dans le département de la Somme ( 80). 849 travailleurs chinois y reposent. Recrutés par l'armée britannique entre 1917 et 1919 dans le cadre de corps de  travailleurs chinois pour des taches  civiles à l'arrière du front mais certains connaîtront les zones de combats

 

DSC03533

Ils avaient interdiction de se mêler à la population civile et étaient affectés a des tâches ingrates et rudes.Beaucoup furent décimés par l'épidémie de grippe espagnole en 1918/19, d'autres sont morts au combat

SAM 0400

A la fin de la guerre quand le camp ferma, près de 2000  d'entre eux restèrent en France Ils sont au départ de l'enracinement des premières communautés chinoises en France

Le cimetière est entretenu par  la Commonwealth War Graves Commission.

source wikipedia et link

album photos

CIMETIERE-CHINOIS-DE-NOLETTE-NOYELLES-SUR-MER


 

 

merci de votre visite

 

CIMETIERE CHINOIS DE NOLETTE-NOYELLES

Publié le

CIMETIERE CHINOIS
LE PLUS GRANDE DE FRANCE
IL COMPTE 842  STELES
ET EST
ENTRETENU PAR LE COMMONWEALT

 

pour ne pas oublier ces hommes
qui sont venus travailler en France
dans des conditions inhumaines
pendant la première guerre mondiale
et qui y sont morts





En décembre 1917
les Chinois sont arrivés exténués entassés
dans des wwagons de marchandises en
provenance du Havre.Le camp de Noyelles
comprenait des baraquements pour loger
"les coolies",un hôpital et une prison car la
discipline était très strict: interdiction absolue
de sortir du camp qui était entouré de plusieurs
enceintes de barbelés.

 

 


On estime que 90000 Chimois sont passés par Noyelles
Ils étaient recrutés massivement dans le nord de la Chine.
Chaque Chinois devait travailler 3 ans, 10 heures par jour,
7 jours sur 7 et pour cela était payé 1 franc par jour.
Ils étaient employés au chargement ou déchargement
du matériel de guerre et de marchandises, à l'entretien
des lignes de communication, au creusement de tranchées.
En 1918, ils étaient employés à déterrer les cadavres ou
dégager les mines

 

 

 


Le matériel: des brouettes formées d'une sorte
 de triangle de bambou,à la pointre duquel
 était fixé une roue.Des bambous porte-fardeaux
 portés par deux hommes.Ils défrichaient
 la campagne à la bêche et à la fourche à dents.

 

 

 

 


La vie des Chinois était très dure,maltraités  beaucoup
 mouraient de maladie, du manque de nourriture,
de travaux inhumains et du climat

 

 


En 1921, ils furent renvoyés en Chine mais beaucoup
sont morts de la grippe espagnole de 1918/19
A Calais ils travaillaient pieds nus sans manteau d'hiver.

Il existe 17 cimetières chinois en France
9 dans le Pas de Calais
4 dans la Somme
1 dans les Bouches-du-Rhône
1 en Seine Maritime
1 dans l'Oise
1 dans les Vosges

source: les travailleurs chinois
internet