Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

argoules

ARGOULES :l'abbaye de Valloires (4)

Publié le

 Les plans de l'Abbaye

Plan traditionnel d'un monastère cistercien appellé aussi plan Bernardin ( relatif à Saint Bernard de Clairvaux)

DSC01769

plan-cistercien-copie-1.jpg

petit rappel rapide L'ordre cistercien fut  fondé en 1098  par l'abbé Robert de Molesme à Citeaux Endroit où sera fondée  la  première abbaye cistercienne. Des moines  seront envoyés avec la mission de fonder des monastères et des abbayes .En  1112, Bernard de Fontaines ( par la suite Bernard de Clairvaux) , avec 12 moines ,fondera l'abbaye de Clairvaux. Citeaux sera l'abbaye mère et toutes les autres abbayes fondées seront les filles de l'abbaye de Citeaux .L'abbaye de Valloires sera la donc la 11ème fille de CiteauxL'ordre cistercien se définit par une grandre sobriété dans l'architecture et dans la vie des moines.

source visite guidée et dépliant " journées du patrimoine 2010"

Plan de l'Abbaye de Valloires en l'état actuel

DSC01770

plan actuel

 

merci de votre visite

Publié dans ARGOULES

Partager cet article
Repost0

ARGOULES :l'abbaye de Valloires (3)

Publié le

  Le clocher de l'église abbatiale

DSC01803

Du Cloître, on peut apercevoir le clocher de l'église abbatiale qui a une particularité: c'est un campanille, il n'est pas construit  comme les autres églises, entre le transept et la nef mais sur le côté de l'église. Comme le Cloître,  il est dans la sobriété, en ardoise et tour de bois

merci de votre visite

Publié dans ARGOULES

Partager cet article
Repost0

ARGOULES :l'abbaye de Valloires (2)

Publié le

Suite de la visite : le Cloître

DSC01767

Le Cloître est sobre, d'architecture classique Elément centrale de l'Abbaye

DSC01766

on trouvait à  l'époque , au coeur du Cloître, une fontaine importante pour la scène du lavement des pieds

et des mains ou pour les plantes médicinales

DSC01765

le Cloître est un lieu de méditation pour les moines

DSC01768

 

merci de votre visite

Publié dans ARGOULES

Partager cet article
Repost0

ARGOULES :l'abbaye de Valloires (1)

Publié le

L'abbaye de Valloires est un momument privé et est la seule

abbaye cistercienne du XVIIIème siècle complète en France.

SSA52011

Fondée au XIIème siècle, l'abbaye est dévastée lors des

guerres de Cent ans, guerres de Religion et guerre de Trente Ans.

SSA52009

L'abbaye fut reconstruite intégralement au XVIIIème siècle

classée MH en 1907 

 

DSC01764

l'arbre ici est un poirier magnifique car il a environ  de 236 ans

 il aurait été planté vers 1775 et toujours vivant

 

DSC01763

Avec la séparation de l'Eglise et de l'Etat ( 1905) l'abbaye est mise en vente Les Etats Unis  veulement s"approprier l' église , la démonter pierre par pierre  pour la remonter à l'identique chez eux mais un homme en fera part au gouvernement et la fera classer MH en 1907

Pendant la Première Guerre Mondiale , l'abbaye fut transformée en hôpital militaire belge

Melle Papillon  Thérèse, infirmière de la Croix Rouge, a racheté l'abbaye en 1922 pour  en faire un préventorium pour enfants tuberculeux jusqu'en 1976.Elle a créé l' association de Valloires  qui existe encore de nos jours et dont l'abbaye est propriété Aujourd'hui une partie de l'Abbaye est consacré  au séjour d'enfants en difficulté et maison de retraite, l'autre partie est réservée à l'hébergement des visiteurs .

source Wikipédia, dépliant journées du patrimoine 2010, visite guidée

merci de votre visite

Publié dans ARGOULES

Partager cet article
Repost0

ABBAYE DE VALLOIRES (80)

Publié le

SSA52011L'abbaye de Valloires est une fondation cistercienne du XIIe siècle située dans la commune d'Argoules (Somme); elle est particulièrement bien conservée.

En 1138, Guy II de Ponthieu signa avec les moines de l'ordre de Citeaux la fondation de leur septième abbaye. Les moines s'établirent définitivement à Valloires dans la vallée de l'Authie en 1158. Au sommet de sa prospérité, aux XIIe et XIIIe siècles, l'abbaye accueillait une centaine de moines. Cette prospérité permit la construction d'une première abbatiale de style ogival dès 1226.

Dans les siècles suivants, et notamment pendant les guerres de Cent Ans et de Trente Ans, l'abbaye souffrit beaucoup des opérations militaires et du pillage. Au XVIIe siècle il n'en restait que des ruines. L'abbaye fut reconstruite, les travaux s'achevant vers 1730. En 1738 l'abbatiale du XIIIe siècle, qui avait été conservée, s'effondra, et il fallut construire une nouvelle église. Les travaux débutèrent en 1741 sur les plans de l’architecte Raoul Coignard. La décoration intérieure fut confiée au sculpteur autrichien Simon Pfaff de Pfaffenhoffen et au ferronnier d’art Jean-Baptiste Veyren. La nouvelle église fut consacrée en 1756.

 

Cependant dès 1790 l'Abbaye devint bien national. Grâce au châtelain d’Argoules les bâtiments échappèrent à la destruction

En 1817 l'abbaye fut cédée à la confrérie laïque des Basiliens, puis en 1880 à la Société de Saint-Vincent-de-Paul, qui en fit un orphelinat. De nouveau mise en vente en 1906 suite aux lois sur les congrégations, elle fut classée monument historique la même année, puis abandonnée. Pendant la Première Guerre mondiale elle fut transformée en hôpital militaire belge. En 1922 y fut fondé un préventorium pour enfants à l'instigation de Thérèse Papillon, une jeune infirmière.

 

Aujourd'hui l'abbaye est propriété de l'association fondée en 1922. Une partie est consacrée au séjour d'enfants en difficulté, l'autre est réservée à l'hébergement des visiteurs.

(source wikipédia)

Merci de votre visite

Publié dans ARGOULES

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>