FRANCHE-COMTE: le puits Sainte Marie de Ronchamp

Publié le

Quelques jours passés en Haute Saône ( 70), dans l'est de la France  m'a permis de découvrir une très jolie région: celle de la Franche Comté.Dans son histoire , elle  devint française   en  1678 ( traité de Nimègue)  par Louis XIV

Elle est montagneuse du fait du massif  du Jura, au nord on trouve les Vosges. Elle possède de nombreux cours d'eau, de lacs ( 80) ,des étangs ( 1000) de nombreuses forets d'arbres tels que le sapin, l'hêtre et le chêne.La Franche Comté est la deuxième région la plus boisée de France, elle est aussi la première région industrielle de France. (link)

C'est une région à découvrir, qui mérite que l'on s'y attarde pour admirer  ses villes, ses petits villages ,  ses montagnes, ses cols, ses grands espaces  de prairies ,ses vaches et chevaux comtois, pour goûter son délicieux fromage ( Comté) etc...

C'est aussi la région où sont nés de grands hommes tels que Victor Hugo, le pape Calixte II, Louis Pasteur,Rouget de Lisle,Gustave Courbet et bien d'autres...

 le puits de Sainte Marie de Ronchamp

( n'est plus en activité)

ancien puits de charbon à Romchamp 70 ( (Haute-Saône) 1

Le puits Sainte Marie est peut-être le dernier puits que l'on puisse voir.Il existait en 1860 plusieurs puits de charbon dans cette région

ancien puits de charbon à Romchamp ( 70 Haute Saône ) 3

Lorsque les puits ont fermé , il est envisagé de démolir ce puits mais les habitants, très attachés à leur patrimoine, refusent.En 1978 le chevalement est rénové et est inscrit aux Monuments Historique en mars 2001 ( link)

groupe de wagons puits de charbon à Romchamp ( 70 Haute Sa

wagon puits de charbon à Romchamp ( 70 Haute Saône) 2

merci de votre visite


Publié dans FRANCHE COMTE

Commenter cet article

jacques 26/10/2012 09:39


Bonjour Brigitte.


Beau reportage que tu nous proposes, j'aime le thème abordé et je suis heureux de savoir que ce puits est à présent préservé de la disparition, il reste ainsi un témoin debout de ce que fût dans
cette région aussi une part importante de l'activité qui sy déroulait. On peut remercier les habitants de s'être investis dans cette démarche afin de suaver ce bel exemple et le porter à notre
patrimoine culturel.


Bon week-end à toi, à bientôt, bisous.


Jacques.


 

Brigitte 26/10/2012 10:18



bonjour Jacques, j'ai beaucoup aimé cet endroit, on ne peut que penser à tous ces gens qui y ont travaillé, qui y sont morts,je crois qu'il y a eu un coup de grisou à une époque.C'est un lieu de
respect  et important pour le patrimoine Bon week-end Bises



escargotine 24/10/2012 21:19


un bien intéressant partage - bisous fleuris du soir

Brigitte 26/10/2012 10:12



bonjour escargotine, merci de ta visite, bon week-end Bises



Gérard ROBETTE-PAPET 24/10/2012 10:17


Victor HUGO n' a jamais oublié la région qui l' a vu naître , même si c' était par hasard et qu' il n' y soit resté que quelques mois ! C' est pourquoi
Besançon travaille actuellement à l' ouverture prochaine de la maison natale du Romancier - Poète - Philosophe - Plasticien . Ce qui vous sera présenté le 17 novembre 2012 à Etaples lors de notre
Colloque Historique où j' ai invité le responsable des Musées de Besançon et la Chargée de Mission de la Maison Natale .     Gérard ROBETTE-PAPET  

Brigitte 24/10/2012 11:51



Bonjour Gérard ,merci de votre passage, j'avais enffet oublié de mentionner que cette région a donné de grands hommes, en tous cas c'est une très belle région j'ai beaucoup aimé