ABBEVILLE EN 1940

Publié le

 

Mai 1940
La ville d'Abbeville a beaucoup souffert de la seconde guerre mondiale. Détruite en
grande partie ( plus de 80%) bombardée par l'aviation allemande, les photos de cette période
sont peu nombreuses. Les belles maisons anciennes à pans de bois et encorbeillement de la ville ont disparues dans ce bombardement. Le patrimoine culturel et économique tout est touché.

 


abeville bataille 1

 

 

 l'église Saint Vufran très endommagée par le bombardement sera restaurée Elle est classée Monument Historique depuis 1840

 

bataiile abbeville 2très belle photo au loin on peut voir le clocher de l'église Saint Jacques

 
"des hommes du 15ème RI de la
31ème division d'infanterie progressent
dans les faubourgs d'Abbeville endommagée
sous l'escorte de soldats allemands capturés le

4 juin 1940"

source magazine Militaria



Aujourd'hui Abbeville est une très jolie ville, accueillante.Plus rien, à part quelques traces sur
les église, ne laisse penser qu'un jour, il y a eu  la guerre ici.


 

 

 

 

Publié dans ABBEVILLE EN 1940

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

Bonjour,Brigitte.


Merci pour votre réponse. Je vais essayer de faire de mon mieux (ce qui ne signifie nullement que je vais réussir). En ce qui concerne la publication de mon nom, cela n'a aucune importance. Vous
pouvez l"ajouter si vous le souhaitez. Bonne fin d'après-midi. Bernard Charon
Répondre
C

J'oubliais : je ne suis pas très doué en informatique. Cela peut paraître stupide. Merci de m'indiquer comment accéder à votre article. B. Charon
Répondre
B


bonjour Monsieur, je vous joins le lien cliquez dessus


http://www.somme-photos.com/article-abbeville-1940-110169414.html


encore merci pour votre témoignage, je n'ai pas mis votre nom mais si vous le désirez je le rajouterai Bon dimanche à vous



C

C'est d'accord ! J'attends donc votre article. Melle Jacqueline LEGRAND a été informée de votre initiative. Elle m'a même téléphoné à ce sujet.  A noter que cette dame, qui a aujourd'hui 92
ans, n'a pas internet. Elle est toujours domiciliée à Abbeville. Bernard CHARON - 1832 rue du Moulin - 76480 Jumièges - tél. 02 35 37 25 89 -
Répondre
C

La fin de mon commentaire a été tronquée : Melle Jacqueline LEGRAND a écrit l'ouvrage "Courageuse Abbaville". Celui de M. Thierry NELIAS est plus généraliste (La débâcle, essentiellement). J'ai
eu la chance de rendre visite à Melle LEGRAND il y a environ 3 mois. Abbeville a beaucoup souffert. M. Nélias parle de 2500 morts. Il faut sans doute compter 800 à 900 abbevillois. Les autres
victimes sont des personnes de passage (les trains "de la débâcle" se succédaient /Melle Legrand m'a signalé que l'un d'eux évacuait des enfants belges avec leurs accompagnateurs. 300 morts au
moins pour ce train. En pleine gare d'Abbeville) / En plus des trains, les véhicules de toute sorte, les bicyclettes, les "piétons".


Gardons en mémoire ce qui s'est passé pour le transmettre aux générations futures. Je n'ai aucune haine contre quiconque. Des valeurs universalistes, humanistes sont aussi à transmettre. Les
idéologies extrémistes sont à décrypter.  Pour ne pas tomber dans leur piège. Et se retrouver face à de nouveaux conflits. Ne poursuivons pas la barbarie.


Bernard CHARON - Jumièges - 76480
Répondre
C

Un ajout : le 19 mai 1940, ma mère, mon frère aîné et moi (je n'avais pas 3 ans) sommes arrivés à Abbevile, par le train, venant de Boulogne-sur-Mer ("la débâcle" !). Le train est reparti
le 20 mai matin, vers 9 h. Les Stukas déversaient leurs bombes. Nous allions en direction du Tréport. Nous sommes descendus car tout s'est arrêté. Nous avons progressé avec d'autres le long des
voies. Nous sommes montés dans un wagon, plus loin.  C'était le Ier xagon. Une bombe est tombée entre le tander et la locomotive. L'horreur. Nous somes descendus. Ma mère m'a essuyé le front
(traces de sang et de cervelle humaine, m'a-t-elle  dit - 2 morts dans le wagon). Je fais donc partie des rescapés. J'ai été amené à contacter Melle Jacqueline LEGRAND qui a écrit l'ouvrage
"Courageuse Abbeville" et ai lu également l'ouvrage de M. Thierry NELIAS. B. Charon- Jumièges - 76480
Répondre
B


Bonjour Monsieur, un grand merci pour votre témoignante qui m'a  beaucoup touché.J'ai lu le livre "courageuse Abbeville".Il faut parler de cette période de la guerre pour ne plus reproduire
ces atrocités.Pour que toutes ces victimes ne tombent pas dans l'oubliJe me permets de mettre votre témoignage dans un article sur mon blog .Bonne journée à vous Cordialement