ABBAYE DE VALLOIRES (80)

Publié le

SSA52011L'abbaye de Valloires est une fondation cistercienne du XIIe siècle située dans la commune d'Argoules (Somme); elle est particulièrement bien conservée.

En 1138, Guy II de Ponthieu signa avec les moines de l'ordre de Citeaux la fondation de leur septième abbaye. Les moines s'établirent définitivement à Valloires dans la vallée de l'Authie en 1158. Au sommet de sa prospérité, aux XIIe et XIIIe siècles, l'abbaye accueillait une centaine de moines. Cette prospérité permit la construction d'une première abbatiale de style ogival dès 1226.

Dans les siècles suivants, et notamment pendant les guerres de Cent Ans et de Trente Ans, l'abbaye souffrit beaucoup des opérations militaires et du pillage. Au XVIIe siècle il n'en restait que des ruines. L'abbaye fut reconstruite, les travaux s'achevant vers 1730. En 1738 l'abbatiale du XIIIe siècle, qui avait été conservée, s'effondra, et il fallut construire une nouvelle église. Les travaux débutèrent en 1741 sur les plans de l’architecte Raoul Coignard. La décoration intérieure fut confiée au sculpteur autrichien Simon Pfaff de Pfaffenhoffen et au ferronnier d’art Jean-Baptiste Veyren. La nouvelle église fut consacrée en 1756.

 

Cependant dès 1790 l'Abbaye devint bien national. Grâce au châtelain d’Argoules les bâtiments échappèrent à la destruction

En 1817 l'abbaye fut cédée à la confrérie laïque des Basiliens, puis en 1880 à la Société de Saint-Vincent-de-Paul, qui en fit un orphelinat. De nouveau mise en vente en 1906 suite aux lois sur les congrégations, elle fut classée monument historique la même année, puis abandonnée. Pendant la Première Guerre mondiale elle fut transformée en hôpital militaire belge. En 1922 y fut fondé un préventorium pour enfants à l'instigation de Thérèse Papillon, une jeune infirmière.

 

Aujourd'hui l'abbaye est propriété de l'association fondée en 1922. Une partie est consacrée au séjour d'enfants en difficulté, l'autre est réservée à l'hébergement des visiteurs.

(source wikipédia)

Merci de votre visite

Publié dans ARGOULES

Commenter cet article